jeudi 2 octobre 2008

Le bain de Mémé

Le premier du mois, je prends un bain. Je me laverais bien plus souvent mais c'est toute une histoire d'escalader le rebord de la baignoire, de tenter de ne pas glisser, de m'asseoir, de me relever. Puis, je ne raffole pas de l'odeur fleurie du savon et du shampooing que ma fille m'offre à chaque fois qu'elle vient.
Tu crois que les chats en mangent
? je lui demande à chaque fois. Elle se contente de hausser les épaules et refuse de me suivre dans la salle de bain pour contempler, dans le placard, les piles de savonnettes et la forêt de shampooing.
Chaque fois que j'en achète pour moi, j'en achète pour toi,
qu'elle précise, parfois, excédée.
Je siffle : C'est à cause d'Albert c'est ça ? Il n'aime pas ton odeur ? Ca ne m'étonne pas, c'est une chochotte ce type ! Ton père, lui il adorait renifler mes aisselles.
Maman
! crie Céleste.

Cette fois je me suis presque endormie dans mon bain. Quand Barnabé m'a téléphoné, dans la soirée, je le lui ai raconté, j'aurais pas dû. Il a pris une voix doucereuse pour me dire : Et si on reparlait de cette maison de retraite, celle que j'ai visité le mois dernier et qui te plairait ?
Pas question !
j'ai répondu.
Mais un jour tu vas oublier d'éteindre le gaz, te noyer dans ta baignoire, à ton âge, il ne faut pas rester seule.
Toujours les mêmes arguments. Il feint d'oublier qu'il m'a offert lui-même, à Noël, une super cuisinière avec des feux à j'sais-plus-quoi-sion qui s'arrêtent tout seuls si on ne pose pas une casserole dessus.
Ils ne prennent pas les chats
, d'abord. Trouve-moi une maison de retraite qui accepte les chats et j'irais. Barnabé a grogné dans le téléphone et j'ai éloigné le combiné afin de caresser le museau de Moustache qui passait à côté de moi.
Un seul chat
, ai-je entendu quand je l'ai rapproché de mon oreille.
Oui, bon, et ton mariage, ça se prépare ? j'ai enchainé.
Il a ri : Au fait, je ne suis plus avec Linda. J'ai rencontré quelqu'un.

A la fin de la conversation, je me suis mise à pleurnicher : T'aurais pas un billet à m'envoyer des fois ? Les chats ont bientôt plus rien à manger. A ce moment là, Loulou, en se frottant contre une pile de boîtes de pâtée, juste à côté de moi en a fait tomber quelques unes, je me suis sentie un peu bête. Il y a eu un silence gêné au bout du fil. Mais Barnabé a répondu : D'accord M'man mais tu t'achètes aussi un bon steack, d'accord ?
D'accord
mon fils préféré, promis ! j'ai dit, alors que je préfère nettement le poisson.

12 commentaires:

Catherine a dit…

Vous êtes bien entourée. Une fille qui prend soin de vous, même si ça vous énerve. Un fils, aussi, qui prend des nouvelles. Appréciez cette chance.

Mémé a dit…

Oh, vous savez jeune fille, ils n'ont aucun mérite. Je les ai bien élevés c'est tout !

nana de noailles a dit…

dis donc Mémé, tu sais que les croquettes c'est moins honéreux que la pâtée, et que c'est bien mieux pour leur santé?

Mr SuperOlive a dit…

Eh ben mémé, ça sent la rose ici!

Mémé a dit…

Gamine de Noailles, tous mes chats sont nourris à la pâtée et ils se portent comme des charmes jusqu'au jour de leur mort. Qui a dit que j'avais des problèmes d'argent ?

Jeune homme aux olives, j'allais vous le dire : la prochaine fois, essuyez-vous donc les pieds avant d'entrer !

nana de noailles a dit…

"gamine" j'adore l'idée!
Merci Mémé.

Nef a dit…

vous prenez les transport en commun mémé ? des fois ?

Didier Goux a dit…

Les transports en commun, les transports en commun... Néfisa, il n'y a pas que la partouze, dans la vie ! Songez à qui vous parlez, tout de même !

Catherine a dit…

Vous vous êtes noyée dans la baignoire, vous êtes tombée dans l'escalier par la faute d'un des chats qui s'est mis dans vos jambes ? Faut appeler les pompiers ? C'est qu'il y a un bout de temps que vous ne donnez plus de nouvelles.

Nef a dit…

Mince , moi qui pensait avoir trouvé une vieille à troller en toute quiétude (dans le cadre de ma formation d'apprenti trolle )voilà que mon maître de stage vient me tirer les oreilles, jusque dans ses commentaires.

Je m'en vais trouver une autre victime.

Mémé a dit…

Que font tous ces gens malpolis chez moi ?

Anonyme a dit…

chère mémé

vous avez l'air bien jeune dans votre tête, ne seriez vous pas un peu imaginée ??? sinon, z'êtes très drôle, calamity mémé

sopsch